NL

FR

Bienvenue > Eco-practique > Zero déchet

Zero déchet

Nos déchets


Un bocal de déchets par an


Notre famille de cinq personnes ne remplit qu’un bocal de déchets par an.

Un sac poubelle de 60 l contient environ 10 kg de déchets.
Chaque année, nous ne produisons que 550 gramme de déchets résiduels, ce qui ne correspond qu’à 110 gramme par personne!



Notre déchet en chiffres

La collecte de déchets se fait au moyen de sacs-poubelle de 60 litres en Belgique et de conteneurs aux Pays-Bas. Ces conteneurs ont une capacité allant de 120 à 140 litres, ce qui équivaut à deux sacs-poubelle.

Ici un aperçu du volume de déchets en kilogramme par person par an et quelle quantité est des déchets résiduels:


België NL
déchets
kg/person/an
503 512
déchets résiduels
kg/person/an
148 251


À titre de comparaison, notre volume annuel de déchets résiduels (110 gramme/person/an) ne représente que 0,07 % du chiffre belge et 0,04 % du chiffre néerlandais!



Conseils : objectif zéro déchet

Comment une famille comme la nôtre parvient-elle à ne remplir qu’un bocal par an?
La première étape est tout simplement d’acheter moins de déchets.


Alimentation

J’emporte toujours un sac quand je fais mes courses, ce qui me permet de ne jamais acheter des sacs en plastique!

Nous achetons nos fruits et nos légumes bio, non emballés dans le magasin bio locale.

Nous achetons les produits suivants en vrac ou bien emportons nos propres sacs en papier:
- riz, millet, sarrasin, quinoa, amarantes
- flocons d’avoine, farine de riz, farine de pois chiche
- noix, graines, raisins secs, dattes, figues
- lentilles, pois chiche, haricots et fèves

Nous faisons maison:
- Tahin (crème de sésame)
- Gomasio (condiment composé d’un mélange de sésame et de sel)

Boissons:
- nous ne buvons que de l’eau du robinet et du thé
- pour nos invités, nous achetons de la bière et du vin dans des bouteilles consignées

   

À emporter:
- une thermos de thé
- une gourde remplie d’eau
- le repas de midi dans une boîte à tartines ou un sac à dîner réutilisable
- boite thermos pour repas chaud

Nous transformons nous-mêmes nos déchets verts en compost, dans notre jardin.


Papier

- Nous ne lisons aucun journal ni magazine papier et nous avons placé un autocollant sur notre boîte aux lettres pour ne recevoir aucune publicité ou aucun courrier hebdomadaire (y compris les abonnements gratuits pour les services de dépannage, les banques, etc.)
- Nous réutilisons le verso non utilisé de lettres que nous recevons comme papier d’impression
- Nous réutilisons les enveloppes que nous recevons pour en faire des listes de courses


Hygiène

- Je fabrique moi-même notre dentifrice, parfum et lotion après-rasage.
- Nous utilisons des brosses à dents compostables.
- Nous n’utilisons pas de shampooing.
- Nous n’utilisons pas non plus de savon ou d’autres produits de soins.
- J’utilise des serviettes hygiéniques lavables chaque mois
- Nous utilisons des mouchoirs en tissu.
- Nos enfants ont porté des couches lavables.

      


Nettoyage

- Je prépare moi-même nos produits de nettoyage.
- Nous utilisons des éponges et des chiffons compostables pour la vaisselle.
- Il y a du papier toilette sans emballage plastique.

     


Plastique

Nous évitons d’utiliser des produits, des jouets et des emballages à base de plastique.
Voici pourquoi :


Jeux d’enfants

- Nous réalisons nous-mêmes notre pâte à modeler: pas de substances nocives ni de pots en plastique et c’est beaucoup moins cher.
- Nous fabriquons également nous-mêmes une pâte autodurcissante très amusante.
- Notre jardin comporte une cuisinette réalisée à l’aide de matériaux naturels et recyclables.
- Nous faisons glu nous-même.

DSCN4078_klein    lijm    keukentje2


Autres conseils

- Notre chat fait toujours ses besoins dans le jardin, nous ne devons donc pas jeter des sachets remplis de litière pour chat.
- Nous réalisons des bougies à base de reste de cire, ce qui nous évite des dépenses et des déchets superflus.
- Nous utilisons des rouleaux de papier toilette pour fabriquer des godets.
- Nous réalisons aussi des bougies à partir d'oranges.

     


Tri des déchets

Notre tri des déchets

La deuxième étape est de trier ses déchets correctement, ce qui permet de réduire la quantité de déchets dans le sac poubelle. Notre garage a été transformé en véritable mini parc à conteneurs pour garantir un tri optimal. Nous disposons de quatorze boîtes et sacs nous permettant de réaliser le tri suivant :

1. vieux papiers
2. verres
3. cartons à boissons (Tetra Pak)
4. déchets verts (plastiques biodégradables qui ne peuvent pas aller dans notre compost)
5. bouteilles en plastique (principalement de vinaigre, utilisé comme produit d’entretien, et adoucissant)
6. films plastiques
7. métaux (principalement des couvercles)
8. vêtements et vieux tissus
9. bouchons
10. bouchon de liège
11. des stylos
12. bougies chauffe-plat*
13. déchets destinés au parc à conteneurs (pots de peinture vides, cartouches d'encre, vieux CD, etc)
14. déchets résiduels (un bocal pan an!)

* les bougies chauffe-plat peuvent être collectées séparément chez Ikea:

theelichtjes theelichtjes


Contenu de notre demi-sac poubelle de l’année 2015

close La question qui m’a immanquablement été posée ces dernières années est : « qu’y a-t-il dans ce sac poubelle au juste ? »

J’ai toujours trouvé cette question étrange. Si vous déposez un ou plusieurs sacs poubelles sur le trottoir chaque semaine, personne ne vous posera jamais cette question. Par contre, si vous produisez très peu de déchets, vous devez tout à coup « justifier » ce que vous mettez dans votre sac-poubelle.
Il m’arrive de leur renvoyer la question : « Et vous, qu’y a-t-il dans vos sacs poubelles ? »
De cette façon, je veux sensibiliser les personnes qui ne prêtent souvent aucune attention à ce qu’ils jettent.

Mais bon, le mystère plane toujours sur le contenu de notre sac poubelle, c’est pourquoi mon compagnon l’a complètement vidé pour en faire l’inventaire.


inhoud


Dilemme déchets

Le dilemme


Lorsqu’il s’agit de gérer ses déchets et d’en faire l’économie, une question importante se pose:
Notre objectif est-il de jeter le moins de déchets possible
ou
de prendre en compte l’empreinte écologique des emballages?


Le plastique est plus respectueux de l’environnement que le verre

J’ai pour principe d’utiliser le moins possible d’emballages à base de plastique, car le plastique ne se décompose pas et est fabriqué à base de pétrole (combustibles fossiles).
Cependant, j’ai détaillé sur un blog précédent qu’il était plus respectueux de l’environnement d’utiliser un emballage Tetra Pak (emballage plastique) que des récipients en verre à usage unique:

- Tetra Pak : 3,5 m2g/kg ; 460-600kg Ceq/kg
- Bouteilles en verre à usage unique : 0,8 m2g/kg ; 120-400 kg Ceq/kg

Par kilogramme d’emballage, les bouteilles en verre à usage unique sont donc plus écologiques que le Tetra Pak. Cependant, il faut plus de verre que de Tetra Pak pour contenir 1 litre de jus : 700 gramme de verre contre 60 gramme de Tetra Pak. L’empreinte écologique, pour 1 litre de jus, est donc de 0,56 m2g pour une bouteille en verre, et de 0,2 m2g pour un emballage Tetra Pak. C’est pourquoi il est plus écologique d’acheter des emballages Tetra Pak que de nouvelles bouteilles en verre.

Les bouteilles en verre consignées sont quant à elles plus écologiques que les emballages Tetra Pak. Le classement est donc le suivant : bouteilles en verre consignées suivies des emballages Tetra Pak et enfin des bouteilles en verre à usage unique, qui sont les moins respectueuses de l’environnement en ce qui concerne la quantité d’énergie nécessaire à leur production.
Le verre est donc souvent perçu comme un matériau écologique, mais, s’il est à usage unique, il est moins écologique que le plastique en matière de rapports énergie/production/prix.

Les chiffres de production et de transport par kg d’emballage sont exprimés au moyen de l’empreinte écologique, où m2g signifie « mètres carrés globaux » et de l’empreinte carbone, où Ceq signifie « équivalent CO2».
Source : Ecolife


Empreinte écologique de divers matériaux d’emballage
Au vu des informations énoncées plus haut, j’ai également voulu connaître les données relatives aux autres matériaux d’emballage.
Il ressort de différentes analyses du cycle de vie (ACV) que l’empreinte écologique de divers matériaux d’emballage est la suivante:

Matériau d’emballage Empreinte écologique relative
Verre à usage unique (bulle à verres) 2
Cartons à boissons 1,3
Carton 1,2
Conserves 1
Plastique à usage unique 1
Bouteilles consignées 0,8
Plastique réutilisable 0,5
Source : Ecolife


Réputation
Après avoir pris connaissance des chiffres ci-dessus, j’ai voulu savoir pourquoi tant de personnes étaient opposées à l’utilisation du plastique, moi y compris, alors qu’il nécessite moins d’énergie dans sa production que le verre à usage unique.

L’association écologique Velt m’a donné cette réponse:
« Je pense que le fait que le verre est un matériau fabriqué à partir de matières premières naturelles (le sable) fait en sorte que de nombreux consommateurs le considèrent comme “ naturel ”, c’est-à-dire peu nuisible. J’ai également cette impression, qui est encore plus forte lorsqu’il s’agit de recyclage.
Et en tant que consommateur, vous lisez et entendez régulièrement que les emballages plastiques libèrent des agents chimiques (par exemple des phtalates et du bisphénol A), ce qui confère au plastique, à défaut d’études du cycle de vie plus approfondies, un caractère synthétique et artificiel. »

La fondation néerlandaise Milieu Centraal m’a, quant à elle, répondu ceci:
« Tout matériau d’emballage comporte des avantages, comme des inconvénients et certains produits ne peuvent être emballés que dans un type d’emballage (les biscuits se conservent mieux dans du plastique, les boissons gazeuses ne peuvent pas être contenues dans des cartons à boisson, etc.).
Mais il arrive que vous ayez cependant le choix entre plusieurs matériaux d’emballage, entre le verre et le plastique, par exemple. Le verre a un caractère plus luxueux (vous ne trouverez presque jamais du vin dans des bouteilles en plastique ou dans des cartons) et de nombreuses personnes pensent que le verre est plus respectueux de l’environnement “parce qu’il peut être recyclé”. D’ailleurs, le plastique peut à présent aussi être recyclé. Ajoutons à cela que le verre est en principe composé d’une matière première renouvelable et accessible (le sable) et que le pétrole, quant à lui non renouvelable, est indispensable pour fabriquer du plastique. N’oublions pas non plus que le plastique est souvent associé aux déchets errants, qui contribuent à la formation d’une soupe de plastique. Ce problème se pose beaucoup moins pour le verre, car il ne s’agit pas d’un matériau d’emballage que l’on emporte.
Par kilogramme de matériau, le verre a donc un effet beaucoup moins nuisible sur le climat que les matières plastiques (calculé sur la base des pourcentages actuels de collecte des deux matériaux). Cette information n’est cependant plus correcte lorsque l’on se base sur l’utilisation simple (bouteilles, pots), car un même contenant nécessite davantage de verre (pour les boissons, la quantité de verre est décuplée par rapport au plastique). Nous avons fait le calcul : si, pour une même utilisation, un récipient en verre est (au moins) six fois plus lourd qu’un emballage de plastique, le plastique est la solution la plus écologique. En bref, le plastique a mauvaise réputation et le verre, non. »


Dilemme déchets au quotidien

1. Bouillon
Comment acheter du bouillon ? Devrais-je, à chaque fois, acheter un nouveau pot en verre ou devrais-je acheter des emballages réutilisables?
Si je choisis le verre, je n’aurai aucun déchet résiduel, car je jetterai le pot vide dans la bulle à verres et le couvercle ira dans la collecte de métaux. Donc, si je veux jeter le moins possible de déchets, je dois choisir cette option.
Mais il faut moins d’énergie pour fabriquer une recharge qu’un pot en verre. Donc, dans une perspective environnementale, devrais-je choisir la recharge?

2. Sirop de pomme
Nous raffolons de sirop de pomme. Dans des flocons d’avoine ou sur des crêpes, un régal! Mais devrions-nous désormais acheter ce sirop dans un pot en verre (avec couvercle en métal) pour n’avoir aucun déchet résiduel?
Ou devrions-nous opter pour un carton fermé à l’aide d’un couvercle en plastique, qui nécessite beaucoup moins d’énergie pour sa production qu’un pot en verre?

3. Huile de coco ou huile d’olive
Troisième dilemme : devrions-nous cuisiner avec de l’huile de coco ou de l’huile d’olive ? Je vais me concentrer sur l’aspect des déchets.
On trouve de l’huile d’olive dans des bouteilles en verre et de l’huile de coco dans des seaux en plastique. Le verre est recyclable, mais exige un coût de production plus élevé en matière d’énergie. Le plastique n’est pas dégradable, mais nécessite beaucoup moins d’énergie lors de sa production.


Bea Johnson : contre les déchets, mais pas écolo

bea-johnson J’ai récemment assisté à une conférence de Bea Johnson, qui vit aux États-Unis et qui n’a pour déchets qu’un seul bocal par an ! J’étais donc très curieuse de connaître son histoire.

Ce qui m’a tout de suite frappé est qu’elle ne mettait l’accent que sur la gestion des déchets alors que notre famille essayait de mener une vie profondément écologique à tous les niveaux ce qui entraîne parfois des dilemmes, ou, pour employer un terme plus positif, des défis.


Exemple : la machine à laver
L’année passée, notre machine à laver nous a lâchés après 12 ans. Nous avions déjà fait appel à un réparateur à trois reprises, mais cette fois, il nous a informés qu’elle avait fait son temps et qu’une quatrième réparation ne la ferait pas revenir.
Donc, quand notre machine à laver a définitivement rendu l’âme, nous sommes allés à la recherche d’un nouvel appareil.

wasmachine Étant donné que nous voulions consommer le moins possible d’énergie et d’eau, nous cherchions le modèle le plus économique (et donc écologique). Ce nouvel appareil nous a malheureusement été livré emballé de part et d’autre de frigolite.

J’ai donc demandé à Bea comment elle aurait résolu ce problème?
Ce à quoi elle a répondu qu’elle aurait acheté une machine de seconde main pour n’avoir aucun déchet. Si vous ne vous concentrez que sur la production de déchets, c’est en effet la meilleure solution.
Mais si, comme nous, vous voulez également économiser de l’eau et de l’énergie, c’est une autre paire de manches.


Exemple : le bic
Un autre exemple : Bea a un bic à cartouches rechargeables.
Lorsque j’aurai usé tous mes bics, j’en achèterai évidemment un aussi. Mais tant que je dispose d’une trousse remplie de bics jetables, je veux d’abord l’épuiser. Cela signifie que mes déchets compteront encore des bics ces quelques prochaines années.
Car je ne trouve pas cela correct de me débarrasser de mes bics jetables pour ensuite acheter un bic à cartouches rechargeables et ne plus produire de déchets. J’estime que cela ne réduit pas les déchets, cela revient seulement à reporter le problème, et je ne trouve pas cela très honnête.

pennen


Une diminution des emballages en plastique, oui ! Mais pas seulement

Je ne plaide en aucun cas pour l’utilisation du plastique. Je suis moi-même fermement opposée à l’utilisation du plastique!
Mon réel objectif est de faire comprendre que la problématique de la gestion des déchets est loin d’être simple, d’un point de vue théorique comme pratique.

De nos jours, il existe de nombreuses personnes qui essaient de vivre en produisant moins de déchets, plus précisément en jetant moins de plastique, et c’est une bonne chose. Mais notre perception des déchets ne doit pas seulement être limitée au plastique, car d’autres matériaux sont tout aussi nuisibles à l’environnement.

Faire la chasse aux déchets est un bon début, mais il faut aussi se pencher sur l’analyse du cycle de vie des autres matériaux. Le réel objectif est donc de diminuer l’utilisation du plastique, sans oublier tous les autres matériaux.


Zéro déchet : l’importance de prendre du recul et de se poser des questions

Cette année, nous essayons de ne remplir qu’un seul bocal de déchets. Mais je veux d’abord préciser qu’il s’agit de déchets résiduels. Nous avons évidemment d’autres déchets tels que les verres, les papiers, les Tetra Pak, les films plastiques, etc., que nous trions séparément.
Il est donc important de prendre du recul lorsque l’on parle de « zéro déchet », qui est donc une notion relative, car il ne s’agit ici que de zéro déchet résiduel. Je trouve cela louable, bien évidemment, mais le concept « zéro déchet » (dans l’absolu) n’existe pas, à mon sens.

Donc, j’en viens à me demander s’il est réellement plus écologique d’appliquer le principe « zéro déchet » aux déchets résiduels. Ne serait-il pas plus respectueux de l’environnement de parfois acheter des emballages qui, au cours de leur cycle de vie, se retrouveront dans les déchets résiduels, mais qui sont plus avantageux d’un point de vue du rapport énergie/production ?


Magasins zéro déchet

Heureusement, le nombre de consommateurs voulant réduire leurs déchets ne fait qu’augmenter, c’est pourquoi des magasins « zéro déchet » ont fait leur apparition.
Ces magasins existent aujourd’hui en Flandre comme aux Pays-Bas.

En route vers un avenir riche en progrès et pauvre en déchets!

Films & documentaires

Films et documentaires inspirant de ce sujet (et tous les autres sujets) vous pouvez voir sur ma page Films & docs.

Cet page est seulement disponible pour les membres.
Devenez aussi membre et recevez accès à 302 video's!


Downloads

Plus d'info et les sources de ce sujet (et tous les autres sujets) vous trouvez sur ma page Downloads.

Cet page est seulement disponible pour les membres.
Devenez aussi membre et recevez accès à 113 downloads!

Eco-shop

Zero déchet

Index:

En route
- Boire
- Manger
- Boîtes de thermos

Alimentation
- Faire des courses sans déchets d'emballage
- Grands paquets

Soin
- Ingrédients produits de soin
- Brosses à dents compostables
- Hygiène mensuelle

Nettoyage
- Ingrédients des produits de nettoyage
- Eponges à vaisselle compostables
- Lavettes

Ruban adhésif

Compostage

Bébés et enfants
- Couches lavables
- Couches lavables - accessoires
- Propreté
- Bouteilles et vaiselle


En route: boire

Bouteille en acier inoxydable
Gourde enfants
Thermos

En route: manger

Boîte à repas
Boîte à repas 3-dans-1 rectangle
Boîte à repas 3-dans-1 rond
Porte-sandwich réutilisable
Porte-sandwich réutilisable - Boc'nRoll

En route: boites de thermos

Thermos KleanKanteen - 470 ml

Thermos Lunchbots - 470 ml

Thermos KidsKonserve - 330 ml

Thermos UKonserve - 470 ml
Thermos - 470 ml
Thermos - 710 ml

Faire des courses sans déchets d'emballage

Lot de 10 fraises à courses réutilisable et pliable ECO Sacs
Sac en Filet de Ficelle de Coton
Lot de 4 réutilisable en maille filet de coton corde de marché
Sac de corde de coton en maille
Bocal en verre 480 ml

Ingrédients produits de soin

Bicarbonate de soude
Baking soda
Savon d'Alep
Huile de coco
Huile essentielle

Brosses à dents compostables

Brosse à dents - bambou
- poils en bambou (végétalien et compostable)
Brosse à dents - bambou
- poils en bambou (végétalien et compostable)
Brosse à dents - bambou
- poils en nylon (végétalien)
Brosse à dents enfants - fecule de mais
Brosse à dents - bambou
- poils en nylon (végétalien)

Hygiène mensuelle

Serviettes hygiéniques lavables
Sac en coton lavable pour serviettes hygiéniques
Cup menstruelle réutilisable

Ingrédients produits de nettoyage

Soude en cristaux
Bicarbonate de soude
Baking soda
Savon d'Alep
Huile essentielle

Eponges à vaisselle compostables

Éponge luffa
Éponges en cellulose

Lavettes

Lavettes compostables
Lavettes en coton

Bande adhésive

Bande adhésive en papier

Composter

Composteur
Bac à Compost en bois - ouvert
Bac à Compost en bois - fermé
Vermicomposteur
Lombricomposteur Compost'Home
Bokashi

Bébés et enfants: couches lavables

Green Jump Couches lavables

Bébés et enfants: chouches lavables - accessoires

Feuilles de protection en papier
Tissus microfibre ultra-absorbant comme feuille de protection ou lingette
Lingettes lavables
Sac à couche
Couches de bain

Bébés et enfants: Propreté

Jambières bébé/enfants en coton bio
Culottes d'apprentissage

Bébés et enfants: Bouteilles et vaiselle

Biberon en verre
Biberon en inox
Sippy cup et tasse en inox
Vaiselle enfants sans plastic

Sur cette page vous êtes referez à un webshop qui vend l'article. Et notre assocation reçoit un percentage de la recette, sans ça coûte plus cher pour vous. A cette manière vous soutenez notre assocation Green Evelien. Merci!


Aussi votre banner ou articles sur cette page? Cliquez ici pour plus d'info.


Boeken

Annonces